RMS Actualité - Sûreté De Fonctionnement et dispersion de loi de défaillance

Dans le domaine de la Sûreté De Fonctionnement, la quantification de la Fiabilité et de la Sécurité est réalisée en s'appuyant sur la description d'un système ou d'un sous-système par un arbre de défaillance qui décrit les combinaisons entraînant les événements indésirables et l'enchaînement des probabilités associées.

Plusieurs logiciels (Fault Tree Analysis d'ALD Ltd,…) permettent de déterminer quantitativement la probabilité moyenne de défaillance de la fonction et d'autres grandeurs utiles au concepteur. Cependant, cette probabilité correspond à la combinaison de lois de défaillance élémentaires qui ne peuvent pas toujours se réduire à la seule prise en compte de leur moyenne. De fait, la dispersion associée à la probabilité de défaillance est généralement estimée imparfaitement.


Thésame, centre de ressources en mécatronique, fait le point sur la maîtrise des risques dans différents domaines industriels (automobile, aéronautique). Sont notamment mentionnées les difficultés rencontrées au niveau de la fiabilité lorsque plusieurs technologies sont combinées.

En savoir plus 


RMS approfondit un formalisme de propagation de lois d'erreurs qui permet de prendre en compte les fonctions de densité de probabilité présentant tout à la fois un large support et de fortes variations de densité.

L’objectif est de développer une version améliorée du module de propagation d’erreurs du logiciel SignalLAB,
ErrorCAD, qui puisse satisfaire des besoins spécifiques au domaine de la Sûreté De Fonctionnement.
A titre de rappel, le formalisme développé depuis plusieurs années par RMS permet d’augmenter la précision des résultats tout en diminuant drastiquement les temps de calcul. Il apparaît comme un outil intéressant pour suivre et analyser dans un système complexe l'influence des lois de pannes élémentaires sur la dispersion associée à la probabilité de défaillance d'un système.

En savoir plus


Avec l'appui d'OSEO, RMS et une entreprise leader dans le domaine de la défense navale ont entrepris en 2011 une collaboration pour valider la nouvelle version du module de propagation de lois d’erreurs de SignalLAB sur un cas test industriel représentatif.



Retour Retour sommaire Suite