RMS Actualité - Propagation d'incertitudes

Pour pouvoir assurer un point de fonctionnement optimal, respecter le suivi des normes ou des clauses de sureté, il est impératif de maîtriser la propagation des erreurs ou des incertitudes dans tout système...

Propagation numérique de ces incertitudes

Depuis plus de 20 ans des efforts ont été portés dans la propagation numérique de ces incertitudes.
De nombreuses méthodes ont été développées pour pallier aux défauts d'une approche gaussienne trop simpliste. Le projet
OpenTurns, issu d'une collaboration entre les sociétés EDF, EADS et phimeca, regroupe dans un logiciel industriel, sous une licence GNU, une grande partie des ces approches (Copules, Min-Max, Monté-Carlo, FORM / SORM…).
Pour se faire une idée du domaine, on peut lire l'
article d'Etienne de ROCQUIGNY paru en 2006 dans le Journal de la société Française de Statistique. Cet article donne une bonne vision de la maîtrise des incertitudes dans un contexte industriel et passe en revue quelques unes des principales méthodes de modélisation statistiques.


Symposium lambdamu 17

En ce moment a lieu le dernier appel à communication du symposium lambdamu 17 (« maîtrise des risques et sureté de fonctionnement ») qui se tiendra à la Rochelle du 5 au 7 octobre 2010.

Ce symposium traitera de « maîtrise des risques et sureté de fonctionnement ».
 


RMS apporte sa contribution au domaine de la propagation d’erreurs en introduisant un nouveau point de vue issu des techniques de traitement du signal.

La méthodologie développée depuis plusieurs années par RMS permet d'augmenter la précision des résultats tout en diminuant drastiquement les temps de calcul. Elle apparaît comme un outil complémentaire permettant de suivre et d'analyser dans un système complexe l'influence des sources de bruit sur les résultats ou le fonctionnement du système.

Ce logiciel d'incertitudes permet par une interface graphique de définir le système à l'aide de fonctions élémentaires (addition, multiplication, exponentielle, saturation, médiane…), de décrire les sources de bruit analytique ou mesurées (lois normale, lognormale, Weibull, en U, issue d’un histogramme…) et d'obtenir au niveau de précision requis par l'utilisateur la densité de probabilité des erreurs en tout point du système ainsi que les informations statistiques dérivée (fonction de répartition, intervalle de confiance…). En savoir plus


Logiciel de propagation d'incertitude

Au cours de l'année 2009, RMS a vendu une première licence de son logiciel de propagation d'incertitude à la société AREVA/TA.
Cette licence sera utilisée pour optimiser les performances des principales fonctions de contrôle commande des chaînes nucléaires futures. 



Retour Retour sommaire Suite